Astuce topinambours

Bonjour les Amapiens !
Un petit message (à mettre sur le site) pour tous les gens qui aime le goût des topinambours mais qui ont du mal à les digérer… Des solutions existent !
Perso, j’adore ça alors voici les astuces que j’utilise pour les manger ET les digérer :
1/ je les épluche à l’économe, les coupe en morceaux et les met à tremper dans un saladier d’eau avec du vinaigre (1 cuillère à soupe, je mets du vinaigre de vin mais peut-être que le cidre fonctionne aussi)
2/ j’épluche ensuite quelques pommes de terre que je coupe de même taille environ
3/ ensuite j’égoutte et fais cuire à l’eau (et pas à la vapeur je me suis faite avoir une fois), avec les pommes de terre + 1 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire bien sûr
4/ et voilà : soit en purée, soit en gratin, soit passés à la poêle… régalez-vous !
> A savoir : ne jamais réchauffer ! Il faut cuire seulement ce qu’on va manger, sinon on perd tous les bénéfices des étapes d’avant…
En fait, j’ai fait un mix de plusieurs astuces ce que j’ai pu trouver sur le net et comme ça, ça fonctionne très bien.
Bon appétit !
Nadia

Invitation association permaculture humaine

L’association permaculture humaine a été identifiée par le ministère jeunesse sport et cohesion social pour intégrer un groupe de réfexion sur la politique de la ville comme un acteur de l’agriculture urbaine qui a ou pourrait avoir des projets d’entreprises sur la ville visant à terme un modèle economique pérenne . je vous propose donc de nous réunir pour échanger partager et peut être collaborer si nous construisons de façon complémentaire apprenant des difficultés et réussites de chacun.
Je vous invite aussi le 23 septembre de 9 à 23h au 163 bis rue kleber 59170 croix située en zone de redynamisation urbaine aussi à cette occasion nous sommes ravis d’avoir la présence des artistes Michel Verna photographe et Martine pluchon et Vincent Kra artistes d’Artorchis et enfin la productrice Lucie Rouzé de l’amap la Fée des champs et le soir Julien Magniez Lauréat de fermes d’avenir 2016.
L’association a pour objet : rendre visibles une multiplicité d’initiatives dans le champ de la consommation, de la production, du vivre ensemble tout en les mettant au service de plus de lien social et de proximité
Le projet de l’association porte différentes visées :
1) Créer des passerelles entre des milieux sociaux, culturels, professionnels tout en co construisant plus de solutions au service
des enjeux d’une société durable, on peut citer l’envie de partager les réussites, les rendre accessibles et appropriables, valoriser les différences dans leur singularité et leur authenticité.
Les activités envisagées sont de plusieurs ordres :
-2) Mobiliser et animer un réseau d’intervenants issus de secteurs diversifiés ( permaculture, agro ecologie..) autour d’actions de sensibilisation et de pré formation (dont les formats sont à inventer) auprès d’un public d’adultes handicapés mentaux en capacité d’intégrer le milieu ordinaire ou des structures adaptées .
3) Impliquer les entreprises dans des projets de transformation sociale à la fois sur le volet environnemental et social via des projets pilotes en appui sur une approche intrapraneriale . Les projets pourraient concerner l’intégration du public pré cité dans de nouveaux secteurs professionnels , la valorisation de modes d’actions écologiques et transverses aux activités des entreprises .
-4) La capitalisation et la valorisation des activités et projets et leur reproductibilité (kits) . La dimension «inattendue» propre aux relations humaines serait particulièrement valorisée . Les activités envisagées seraient de la rédaction d’articles , de la création de formats créatifs ( vidéos , radios..)permettant de contribuer à la sensibilisation du plus grand nombre
Bonne Journée
Merci
Dominique Rouzé

Inauguration du calibou

Bonjour à tous !
Voilà enfin quelques nouvelles.
Les murs de terre ont été montés, le four est installé, les blés sont moissonnés, les livres sont rangés, les fûts sont branchés : l’aventure du CALIBOU à GODEWAERSVELDE (café librairie boulangerie) peut commencer !
Venez fêter avec nous l’inauguration du Calibou
Dans l’après -midi, à partir de 14h30 vous pourrez visionner le film « Dans le pétrin » en présence de Celine et Justine, les 2 réalisatrices
Vous pourrez profiter des lectures pour petits et pourquoi pas plus grands !
Bouquiner avec ORNICAR, la caravane des éditeurs des Hauts de France
Boire un verre
Admirer le coup de pinceau de Marion qui a croqué boulangers et boulangères aux 4 coins de France
Osciller entre la guinguette, chanson française et rock n’roll jusqu’en fin de soirée !
Adresse :
Calibou & co
1 rue de Boeschepe
59270 GODEWAERSVELDE
Les cafetiers, libraires, boulangers
Myriam, Gérard, Xavier, Thibault et Véro

Le Coleslaw

Cette recette nous a été proposée par Marion sur le forum:
Voici la recette de la fameuse recette du Coleslaw (qui vient pour la petite histoire de kool : chou et sla : salade en Hollandais, ça vient de l’époque où New York n’était pas encore New York mais Nouvelle Amsterdam).
Ingrédients (pour un gros saladier) :
– 1/4 de chou blanc
– 2 ou 3 grosse carottes
– 100g de fromage blanc
– 100g de mayonnaise (de préférence légèrement moutardée)
http://newyorkmania.fr/2012/02/recette-le-coleslaw-comme-a-new-york/#sthash.XlWMP5AO.dpuf
Râper le chou, pas avec la grille la plus fine de la mandoline mais celle un peu plus grosse. Ou alors si vous voulez faire le vrai du vrai couper les choux en fines tranches avec un bon couteau bien aiguisé, puis recouper dans l’autre sens pour obtenir des morceaux de 2 à 3 millimètres (cette technique n’est pas forcement plus longue qu’avec un rapeur électrique parce que le mien n’arrêtait pas de se bloquer ! ).
Râper les carottes, encore une fois pas avec la grille la plus fine mais celle plus grosse pour que les morceaux restent croquant.
Ciseler aneth et/ou ciboulette si elles sont fraîches. Ajouter au mélange chou-carotte et bien mélanger.
Dans un bol mélanger le fromage blanc, la mayonnaise, éventuellement 1 cuillère à café de moutarde, le vinaigre, éventuellement un peu de sucre, un peu de sel et de poivre.
Ajouter à la salade et bien mélanger, rectifier l’assaisonnement.
Réserver au frais au moins 2 ou 3h, le vinaigre va « cuire » un peu le chou et l’assouplir. De préférence mettre dans un récipient hermétique car le chou s’oxyde.
Se conserve 1 semaine au frais.

Soupe de pourpier complète aussi appelée Claytone de Cuba

Cette recette nous a été proposée par Marion sur le forum:
Ingrédients (pour 1 bol ou 2 petits) :
– 100g de pourpier (équeuté de préférence mais moi je ne l’ai pas fait ça n’a pas fait trop de nœuds)
– 1 petit oignon
– 3 petites pommes de terre
– 3 gousses d’ail
– 1 œuf par bol
– 50g de fromage frais de brebis (ou chèvre à défaut)
– 1 ou 2 tranche de pain rassis.
Faire chauffer 1 cs d’huile d’olive dans une casserole, y faire revenir l’oignon haché.
Y ajouter 100 g de pourpier lavé et équeuté (pour éviter qu’il reste en masse dans la soupe, et parce que les tiges de pourpier parfois c’est galère à manger)
Ajouter ensuite un demi-litre d’eau chaude ou un peu plus en fonction, les 3 petites pommes de terre pelées et coupées en fines rondelles, 3 gousses d’ail entières, un peu de sel et un peu de poivre.
Cuire pendant 10 minutes.
Ajouter 40 à 50 g de fromage normalement de brebis ou 40 g de chèvre frais coupé en petits morceaux, et cuire encore une dizaine de minutes.
Faire pocher un œuf soit dans la soupe soit dans une casserole d’eau à côté (moi je l’ai fait à côté j’avais peur qu’il ne se casse dans la soupe).
Couper une tranche de pain rassis, mettre au fond d’un bol, y verser la soupe puis ajouter l’oeuf poché.